Dépannage en serrurerie : comment faire marcher son assurance ?

Tous les dépannages en serrurerie ne sont pas couverts par les assurances et celui qui perd les clés de sa maison ou de son appartement n’est pas forcément couvert. C’est pour cette raison qu’il peut être utile de déposer une seconde clé chez des amis ou un service de sécurité. Les clés de coffre fort, de casier de banque ne sont pas couvertes non plus.

Une assurance rembourse-t-elle les frais de serrurerie ?

Une porte qui claque, des clés perdues volées, une clé coincée dans la serrure et vous vous retrouvez dehors sans autre choix que d’appeler en urgence un serrurier. Les prix annoncés par les professionnels de la serrure sont souvent hallucinants, mais bonne nouvelle si vous êtes couverts par une assurance et dépannage d’un serrurier, vous pourrez vous faire rembourser sous certaines conditions. En effet, certaines assurances multirisques habitation couvrent ce type d’intervention ce qui évite à l’assuré de mettre la main à la poche. Néanmoins toutes les factures de service clé ne sont pas couvertes et le responsable devra alors payer les dommages. Par exemple, les clés de voiture et de moto ne sont pas incluses dans un contrat d’assurance ni les clés de votre coffre fort. Les clés de porte d’entrée entrent dans le cadre d’une assurance multirisque habitation, mais les clés des activités professionnelles en sont exemptes.

Vérifier les limites de garantie de votre assurance

Vous l’aurez compris, l’intervention d’urgence d’un serrurier coûte cher et mieux vaut s’en passer si votre assurance et dépannage d’un serrurier ne prévoit pas une couverture spécifique pour ce type de dommage. Il est bon de savoir que certaines assurances multirisques habitation ne remboursent que partiellement les dépenses liées à un dépannage en serrurerie. Par exemple, il est fréquent que le déplacement du serrurier soit remboursé, mais que la main-d’œuvre et les pièces de rechange restent à la charge de l’assuré. De la même manière, certaines compagnies d’assurances fixent un plafond de remboursement au-delà duquel l’assuré devra payer de sa poche les frais du dépannage serrurier. Attention, n’oubliez pas que les tarifs des serruriers sont majorés le weekend et le soir.

Contacter en priorité son assureur

En vue de résoudre un éventuel problème de clé tout en évitant les mauvaises surprises, il est conseillé de commencer par bien lire la clause assurance et dépannage d’un serrurier de sa multirisque habitation. D’ailleurs, certaines compagnies d’assurance exigent l’accord de l’assuré avant intervention pour mettre la situation au clair avec lui. Une assurance peut également imposer l’intervention d’un professionnel de la serrure qui a intégré son réseau. Pour toutes ces raisons, faites un tour complet de la situation avant de faire intervenir un serrurier afin de vérifier s’il n’existe aucune autre solution possible.